En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jeremiah Clarke

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Organiste et compositeur anglais ( ? 1673/74 – Londres 1707).

Organiste à l'université de Winchester de 1692 à 1695, puis, à partir de 1695, à la cathédrale Saint-Paul de Londres, il y succéda à John Blow en 1703 à la tête du chœur. L'année suivante, il fut nommé, avec W. Croft, organiste de la chapelle royale dont il était membre depuis 1700. Il ne conserva ce poste que trois ans, puisqu'il mit fin à ses jours en 1707.

Clarke composa essentiellement de la musique religieuse (une vingtaine d'anthems, deux services et des psaumes), de la musique de scène (il était compositeur du Théâtre royal), des œuvres de circonstance (odes et anthems à l'occasion d'un couronnement ou d'une bataille) et des pièces pour clavecin. Compositeur très apprécié en son temps, il est en grande partie oublié à l'heure actuelle, car son style s'est vite démodé. Il est surtout intéressant comme figure intermédiaire entre la vieille musique Tudor et le style galant. Il est également le premier à avoir mis en musique sous forme d'ode à sainte Cécile l'Alexander's Feast de John Dryden (connu dans la version de Haendel). Son œuvre la plus célèbre est sans aucun doute The Prince of Denmark's March, qui fut longtemps attribuée à Purcell dans une version remaniée (Trumpet Voluntary).