En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Michel Paul Guy de Chabanon

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Écrivain, compositeur et violoniste français (Saint-Domingue 1729 – Paris 1792).

Auteur d'un opéra (Sémélé) et de plusieurs pièces instrumentales dont une seule nous est parvenue, cet ami de Voltaire et de Rameau doit l'essentiel de sa notoriété à son activité d'homme de lettres. Il fut d'ailleurs élu à l'Académie des inscriptions et belles lettres en 1759, et à l'Académie française en 1780. Il a laissé deux tragédies, des traductions en prose de Pindare et Théocrite et d'intéressants travaux musicologiques qui commencent avec un Éloge de M. Rameau (1764) et s'achèvent sur De la musique considérée en elle-même et dans ses rapports avec la parole, les langues, la poésie et le théâtre (1785).