En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean-Baptiste Cartier

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste et compositeur français (Avignon 1765 – Paris 1841).

Il vint à Paris, en 1783, compléter sa formation d'instrumentiste auprès de Viotti, qui l'introduisit à la cour : là, il fut accompagnateur de Marie-Antoinette jusqu'à la Révolution. En 1791, il entra dans l'orchestre de l'Opéra et fit partie, de 1804 à 1830, de la Musique de Napoléon, de Louis XVIII et de Charles X. Il finit sa carrière au Conservatoire, où il avait été nommé en 1828. Dans son ouvrage théorique, l'Art du violon, paru en 1798 et 1801 (réimpr. 1973), Cartier publia pour la première fois des pièces de Tartini, de Nardini et de Bach. Il consacra la plupart de ses œuvres au violon en composant sonates, duos, airs variés, pots-pourris, études, caprices et concertos.