En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Montserrat Caballé

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano espagnole (Barcelone 1933).

Elle fit ses études de chant au conservatoire de Barcelone et à Milan, et débuta en 1956 à l'opéra de Bâle dans le rôle de Mimi de la Bohème de Puccini. Au début de sa carrière, elle chanta des rôles très divers des répertoires italien, français et allemand. Après le triomphe qu'elle remporta en 1965 au Carnegie Hall de New York dans Lucrèce Borgia de Donizetti, elle s'est spécialisée dans le répertoire romantique italien de Rossini, Bellini, Donizetti, où elle a poursuivi l'œuvre de réhabilitation de partitions longtemps négligées, entreprise par Maria Callas ; mais elle s'est distinguée de cette dernière en cherchant à rendre justice à ces partitions surtout à travers la perfection, l'extrême raffinement de l'exécution vocale, refusant de sacrifier une part de cette perfection à des impératifs théâtraux. Cependant, son timbre naturel, incisif, sait être très dramatique. Sa technique est l'une des plus accomplies de l'histoire du chant.