En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Giovanni Francesco Busenello

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Poète et librettiste italien (Venise 1598 – Legnaro, près de Padoue, 1659).

De milieu aisé, il écrivit quelques pièces en dialecte vénitien, mais il doit aujourd'hui sa célébrité aux excellents livrets qu'il composa pour Monteverdi (L'Incoronazione di Poppea, 1642) et pour Cavalli (Gli Amori d'Apollo e di Dafne, 1640 ; La Didone, 1641 ; La Statira Principessa di Persia 1655 ; La Prosperità infelice di Giulio Cesare, 1654). Il témoigna de sa prédilection pour des sujets historiques et fut d'ailleurs le premier à en écrire. Il entra en conflit avec les compositeurs, jugeant que ses textes étaient trop malmenés pour les besoins de la musique. Il les publia en 1656 tels qu'il les avait vraiment conçus.