En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Willy Burkhard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur suisse (Evilard-sur-Bienne 1900 – Zurich 1955).

Il fit ses études musicales à Leipzig, à Munich, et avec Max d'Ollone à Paris. Il fut professeur de composition au conservatoire de Berne de 1928 à 1933, puis, après une interruption de son activité due à la maladie, au conservatoire de Zurich à partir de 1942 et jusqu'à sa mort. Ce savant contrapuntiste a édifié une œuvre très abondante, généralement inspirée par le sentiment religieux. À son désir de régénérer la musique liturgique, à son respect pour la musique chorale ancienne, pour Bach, pour Bruckner, sont venues s'ajouter, à un certain stade de son évolution, les influences de Scriabine, Hindemith, Bartók et Stravinski. Ses compositions comprennent notamment des oratorios (la Vision d'Isaïe, 1933-1935 ; l'Année, 1940-41), des cantates, un opéra (l'Araignée noire, 1948, rév. 1954), des symphonies et pièces pour orchestre, des œuvres pour orgue, pour piano, diverses pièces instrumentales, de la musique de chambre et des mélodies.