En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bertha Agnès Schilling, dite Lucienne Bréval

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Soprano française (Berlin 1869 – Neuilly-sur-Seine 1935).

Elle étudia le piano aux conservatoires de Lausanne et de Genève, puis le chant à celui de Paris. Elle débuta à l'Opéra de Paris, en 1892, dans le rôle de Selika de l'Africaine de Meyerbeer, et fit une carrière internationale, tout en demeurant essentiellement fidèle à l'Opéra de Paris, où elle fut la créatrice, notamment de trois rôles wagnériens : Brünnhilde (la Walkyrie), Eva (les Maîtres chanteurs de Nuremberg), Kundry (Parsifal).

Elle participa à plusieurs créations mondiales, dont celle de Pénélope de Fauré, en 1913, à Monte-Carlo. Elle se retira, en 1921, pour se consacrer à l'enseignement. Valentine dans les Huguenots de Meyerbeer et Chimène dans le Cid de Massenet furent deux autres rôles célèbres de cette chanteuse à la voix ample et au timbre splendide.