En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

George Polgreen Bridgetower

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Violoniste anglais (Biala, Pologne, 1778 – Peckham, Londres, 1860).

Fils d'une mère européenne et d'un père antillais (d'après certaines rumeurs le Maure du prince Esterházy), il fit ses débuts au Concert spirituel, à Paris, le 13 avril 1789, puis passa en Angleterre, où, après avoir joué en même temps que Haydn à un concert de J. P. Salomon en 1791, il entra au service du prince de Galles. Il joua à Dresde en 1802 et 1803, et de là se rendit à Vienne, où Beethoven composa pour lui les deux premiers mouvements de la sonate pour piano et violon connue plus tard comme Sonate à Kreutzer. Ils les interprétèrent ensemble, avec un finale prévu à l'origine pour l'opus 30 no 1, le 24 mai 1803, et c'est sous cet aspect que l'ouvrage parut en 1805 sous le numéro d'opus 47.