En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gaston Brenta

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur belge (Schaerbeek, près de Bruxelles, 1902 – Bruxelles 1969).

Élève de Paul Gilson et membre du groupe des Synthétistes, il entra en 1931 à l'Institut national de radiodiffusion belge où il occupa diverses fonctions et où son action fut grande en faveur de la musique contemporaine. Son style néoromantique unit à un goût particulier pour l'exotisme un sens de la mélodie ample et expressive, essentiellement tonale et parfois pimentée de dissonances imprévues. Brenta a composé, notamment, de la musique d'orchestre, dont une symphonie et un concerto pour piano, des ballets, de la musique de chambre, un Requiem, la Passion de Notre-Seigneur (1949), des mélodies et des chœurs a cappella.