En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gisèle Brelet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Philosophe et critique musicale française (Fontenay-le-Comte, Vendée, 1919 – La Tranche-sur-Mer, Vendée, 1973).

Élève du Conservatoire de Paris et de la Sorbonne, elle soutint en 1949 une thèse sur le temps musical. Les structures temporelles de la musique et les problèmes d'interprétation, qui leur sont liés, ont fait l'objet d'une grande partie de ses recherches. En 1951, elle créa la Bibliothèque internationale de musicologie (Paris), remarquable collection d'ouvrages d'histoire et d'esthétique musicales. Ses principaux écrits sont : Esthétique et Création musicale (Paris, 1947) ; l'Interprétation créatrice (2 vol., Paris, 1951) ; Béla Bartók, Musique contemporaine en France in Histoire de la musique (« Encyclopédie de la Pléiade », t. II, 1963).