En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexander Boscovitch

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et chef d'orchestre israélien (Cluj, Roumanie, 1907 – Tel-Aviv 1964).

Il fit ses études à l'Académie de musique de Vienne et à Paris avec Paul Dukas, Nadia Boulanger et Alfred Cortot. Il devint chef d'orchestre de l'Opéra de Cluj, fonda et dirigea un orchestre symphonique juif, l'Orchestre Goldmark. Invité en Palestine, en 1938, pour la première exécution de sa suite d'orchestre la Chaîne d'or, inspirée de mélodies juives d'Europe de l'Est, il s'installa dans le pays et devint un des pionniers de la musique israélienne par ses compositions (concerto pour violon, 1942 ; concerto pour hautbois, 1943, rév. 1960 ; Suite sémite, 2 versions, piano ou orchestre, 1946) et par les articles qu'il publia. Vers la fin de sa vie, il se tourna vers la technique sérielle (Concerto da camera pour violon et 10 instruments, 1962 ; Ornements pour flûte et orchestre, 1964). Sa cantate Fille d'Israël (1960) témoigne de son intérêt pour les relations entre la musique et la langue hébraïque, et pour la mystique de la kabbale.