En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Richard Bonynge

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste et chef d'orchestre australien (Sydney 1930).

Après des études de piano dans sa ville natale, il se produit d'abord comme pianiste dans son pays, puis choisit d'aller travailler à Londres. Il débute comme chef d'orchestre à Rome en 1962 et se consacre alors essentiellement à la direction d'orchestre et à la musicologie, liant étroitement ces deux activités. Avec sa femme, la cantatrice Joan Sutherland, il fait connaître, au théâtre, au concert et par le disque, de nombreuses œuvres oubliées du xviiie et du xixe siècle, notamment, dans le répertoire italien du bel canto classique et romantique. Dans l'exécution des partitions qu'il fait revivre, comme dans celle d'œuvres connues et consacrées, il cherche à restituer un mode d'exécution authentique, sur le plan du tempo, de l'effectif orchestral, du choix des types vocaux et du style de chant (ornementation, etc.). Ces recherches, aboutissant généralement à une interprétation plus « légère » que l'interprétation traditionnelle, ont touché non seulement l'opéra italien, mais certaines œuvres françaises (Meyerbeer) et le Don Juan de Mozart.