En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Bolivie

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

La fondation du conservatoire de La Paz (1908) marque le début de l'activité musicale bolivienne, qui s'est surtout attachée à l'étude du folklore (musique des Aymaras sur les hauts plateaux) et à ses rencontres possibles avec l'esprit néoromantique et le style traditionnel. Avec Antonio Gonzalez Bravo, Eduardo Caba et Humberto Vizcarra Monje, qui ont successivement dirigé le conservatoire, les personnalités les plus importantes de la musique en Bolivie sont les folkloristes Teofilo Vargas et Siméon Roncal, ainsi que José María Velasco Maidana, fondateur de l'Orchestre symphonique national.