En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jorge Bolet

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste cubain naturalisé américain (La Havane 1914 – Moutain View, Californie, 1990).

Il étudie au Curtis Institute de Philadelphie avec Saperton, Hofman, Godowski et Moritz Rosenthal, puis à Vienne et à Paris. À l'âge de seize ans, il fait ses débuts à Carnegie Hall sous la direction de Fritz Reiner. De 1939 à 1942, il est l'assistant de Rudolf Serkin à la direction du Curtis Institute de Philadelphie. Sa carrière se partage d'emblée entre le piano et la diplomatie. En 1946, il prend la direction de la musique au Quartier général américain de Tokyo, où il dirige principalement des opérettes, dont la première japonaise de The Mikado de Gilbert et Sullivan. En 1960, il double Dirk Bogarde interprétant le rôle de Liszt dans le film Song without End. Ses interprétations des œuvres de Liszt et de Chopin, ses deux compositeurs de prédilection, se réclament d'une tradition pianistique qui remonte à Rachmaninov et Lhevine mais aussi à Cortot.