En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Esprit Antoine Blanchard

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Pernes-les-Fontaines, Vaucluse, 1696 – Versailles 1770).

Formé par Guillaume Poitevin à la cathédrale d'Aix-en-Provence, il fut nommé maître de chapelle successivement à l'abbatiale Saint-Victor de Marseille (1717), à Toulon (1727), à Besançon (v. 1733) et à Amiens (1734). En 1738, succédant à Bernier, il obtint l'un des quatre postes de sous-maître de la chapelle royale de Versailles (les trois autres étant occupés par Campra, Gervais et Madin). Compositeur d'œuvres sacrées, Blanchard s'inscrit, avec son Te Deum, qui servit en 1745 à la célébration de la victoire de Fontenoy, et une trentaine de motets, dans la tradition de Delalande. Il soigna particulièrement l'instrumentation de ses ouvrages et introduisit la clarinette, vers 1761, dans l'orchestre de la chapelle royale.