En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Charles-Henride Blainville

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et théoricien français (Rouen ou village près de Tours ? v. 1710 – Paris ? apr. 1777).

Sa vie reste encore mal connue : il semble qu'il ait vécu quelque temps à Rouen, puis qu'il se soit rendu à Paris, où il aurait bénéficié de la protection de mécènes comme la marquise de Villeroy. En dépit d'une œuvre variée, en partie perdue, comprenant des sonates, des symphonies, des arrangements, des cantates profanes, des romances, des leçons de ténèbres, des motets et des ouvrages lyriques, il s'est davantage distingué comme théoricien que comme compositeur. Son Essay sur un troisième mode, accompagné d'une symphonie (jouée avec succès au Concert spirituel en 1751) qui met en pratique l'invention d'un « mode mixte » réunissant à la fois le majeur et le mineur, suscita l'intérêt des philosophes.