En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Günther Bialas

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur et pédagogue allemand (Bielschowitz, Haute-Silésie, 1907 – Glonn, près de Munich, 1995).

Il a étudié la musicologie à Breslau et la composition à Berlin. Bialas a enseigné à Breslau, Weimar et Detmold, puis a été nommé professeur à l'Académie de musique de Munich, en 1959. Son écriture s'est caractérisée par une conception élargie de la tonalité, puis par l'utilisation des modes et de la technique sérielle. Son œuvre comprend de la musique d'orchestre, de la musique de chambre (quatuors à cordes, sonates, Partita pour 10 instruments à vent), des œuvres pour piano, 7 Méditations pour orgue, des œuvres vocales (chœurs, cantates, lieder), ainsi que de la musique théâtrale : Jorinde und Joringel, conte musical (1963) ; Hero und Leander, opéra (1966) ; Der Weg nach Eisenstadt (1980) ; Musik für Klavier und Orchester (1990).