En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Maxime Berezovski

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur russe (Gloukhovo, Ukraine, 1745 – Saint-Pétersbourg 1777).

Choriste à la chapelle impériale, il y fut remarqué par le compositeur italien Zoppis, qui prit soin de sa formation. En 1765, l'impératrice Élisabeth l'envoya travailler à Bologne auprès de Martini. Son premier opéra Demophon, créé à Livourne en 1773, conquit rapidement toute l'Italie. De retour en Russie en 1774, il constata qu'il était tombé dans l'oubli et que sa musique ne plaisait guère. Il se suicida dans sa trente-deuxième année.

Dans ses opéras, Berezovski ne rechercha pas les effets faciles et s'intéressa aux rapports entre le texte et la musique. Dans ses nombreuses cantates d'église, il tenta d'unir le style et l'esprit des chants orthodoxes à une technique d'écriture italienne.