En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Jean Berain

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Dessinateur et décorateur français (Saint-Mihiel, Meuse, 1639 – Paris 1711).

Connu dès 1659 comme ornemaniste, il collabora aux spectacles d'opéra donnés à la Cour et à Paris, à partir de 1674, date à laquelle il fut nommé « dessinateur de la Chambre et du cabinet du Roi ». Il imagina d'abord les costumes, puis les décors et les machines lorsqu'il succéda, en 1680, à C. Vigarany à l'Académie royale de musique. Soucieux d'adapter l'espace scénique au jeu des acteurs, d'user de matériaux et d'éclairages raffinés et de traduire dans ses maquettes le caractère proposé par le livret, il était considéré comme meilleur décorateur que machiniste et contribua aux succès des représentations d'ouvrages lyriques de Lully et des successeurs du compositeur florentin, tels Colasse, Destouches ou Campra.