En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

John Becker

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur américain (Henderson 1886 – Wilmette 1961).

Professeur au collège de Nord Texas, puis à Saint-Paul, Lake Forest et Chicago, il écrivit ses premières œuvres (lieder, pièces pour piano) dans un style romantique et impressionniste. Après 1927, sous l'influence de Cowell, Ives, Ruggles et Riegger, dont il dirigeait les œuvres à Saint-Paul, il évolua vers une écriture moins conventionnelle, utilisant une large percussion (dont le piano), recherchant des textures disparates et faisant de sa musique un message de protestation sociale, surtout pendant les années 30. Il est l'auteur d'œuvres symphoniques (The Legend of World War II, 7 symphonies), de concertos pour piano, pour cor, pour 2 flûtes, de musiques de film (Jules César, etc.), d'un opéra, Privilege and Privation, et d'œuvres vocales diverses (Missa symphonica, Psalm of Love, At Dieppe, Moments from the Liturgyn, Four Songs from the Japanese, etc.).