En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Pierre Augustin Caron de Beaumarchais

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Écrivain français (Paris 1732 – id. 1799).

Quoiqu'il ait enseigné les rudiments de la musique, et, en particulier, de la guitare, aux trois filles de Louis XV, écrit le livret d'un opéra, Tarare, mis en musique par Salieri (Paris, 1787), et composé de nombreuses romances (paroles et musiques), ses rapports avec la musique se fondent principalement sur ses comédies, le Barbier de Séville (1775) et le Mariage de Figaro ou la Folle Journée (d'abord interdite par Louis XVI et enfin représentée en 1784). Les intrigues à l'italienne de ces deux œuvres courageuses, qui s'attaquaient aux privilèges, ont inspiré divers musiciens. En particulier, Mozart (1786) s'empara de la seconde, et Paisiello (1782), puis Rossini (1816) triomphèrent grâce à la première, que Beaumarchais avait d'ailleurs dès l'origine conçue comme un opéra-comique, et pour laquelle il avait lui-même écrit de la musique.