En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

François Bazin

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Marseille 1816 – Paris 1878).

Élève d'Auber et d'Halévy, il obtint le second grand prix de Rome en 1839, derrière Gounod, puis le premier, en 1840. Ses envois de Rome {Messe solennelle, oratorio la Pentecôte, Psaume CXXXVI) et le début de sa carrière furent consacrés à des œuvres religieuses d'une très belle facture. Il se tourna ensuite vers le théâtre lyrique et écrivit des partitions tenant de l'opéra-comique et de l'opéra bouffe : petites œuvres en 1 acte dont certaines, comme Maître Pathelin (1856), connurent le succès. Sa seule œuvre plus développée, le Voyage en Chine (1865), jouit d'une grande popularité pendant plusieurs dizaines d'années. Il devint professeur au Conservatoire de Paris en 1844, et membre de l'Académie des beaux-arts en 1872.