Identifiez-vous ou Créez un compte

René Bastian

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur français (Strasbourg 1935).

Autodidacte, polyvalent, interprète de musique électronique en direct sur synthétiseur, responsable du département électroacoustique du Centre européen de recherche musicale, animé à Metz par Claude Lefebvre, René Bastian est une personnalité unique dans le milieu musical francais, par son rare mélange d'humour, d'ouverture d'esprit, de haute compétence et de responsabilité dans l'engagement artistique. Il défend, notamment, le principe d'une musique électroacoustique libre, vivante et mobile, qui « n'a besoin que de presque rien pour exister », contre les académismes du beau son lisse et sans arêtes et contre le fétichisme technologique des studios lourds.

Sa production, essentiellement destinée au synthétiseur en direct, avec ou sans dispositifs électroacoustiques et instruments associés (les Archanges au galop, 1971 ; le Pain du dinosaure, 1971-72 ; Extrasystoles, 1972 ; Avers, 1975-76 ; Régression 1, 2, 3, 1975-76), comprend aussi des œuvres instrumentales (État 1, État second, 1976 ; le Rhin est mort, 1978, cantate, Partition III, 1978 pour 12 ensembles d'harmonie jouant en plein air) et des pièces « conceptuelles » (Concept-Concerts, 1959-1978).