En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Leonora Baroni

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chanteuse, compositeur, gambiste et théorbiste italienne (Mantoue 1611 – Rome 1670).

Elle s'installa à Rome et sa célébrité y devint considérable à partir de 1630. Le violiste francais Maugars, séjournant dans cette ville, pensait en l'écoutant « estre desjà parmy les anges… » C'était une musicienne complète, un esprit brillant, qui se mêlait aussi de politique. Milton lui dédia son poème, inspiré de la Leonora du Tasse, Ad Leanoram Romae Canentem. Mazarin, qui fut à Rome son ami et peut-être son amant, la fit venir à la cour de France en 1643. Malgré un accueil extrêmement favorable et l'amitié d'Anne d'Autriche, elle ne s'y plut guère et retourna à Rome en 1645. Mais son séjour avait contribué à développer le goût pour l'art vocal italien et préparé le succès de l'Orfeo de Luigi Rossi (1647).