En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Balanchivadze

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Famille de musiciens russes.

Meliton Antonovitch (Kutaïs, Géorgie, 1862 – id. 1937). Élève de Rimski-Korsakov, il joua un rôle historique en composant, le premier, opéras et romances, puisant largement leurs sources littéraires et musicales dans le patrimoine folklorique géorgien.

Andreï Melitonovitch (Saint-Pétersbourg 1906), fils du précédent et frère du chorégraphe George Balanchine. Élève d'Ippolitov-Ivanov et de Jitomirski, il a assumé une longue activité pédagogique au conservatoire de Tbilissi. C'est un compositeur essentiellement symphonique, auteur de deux grandes symphonies (dont la première [1944] évoque la violence de la Seconde Guerre mondiale), d'une série de tableaux symphoniques, de 4 concertos pour piano et orchestre (dont le troisième est écrit pour et sur les enfants : scènes de la vie des écoliers, rapports parents-enfants), et du premier ballet géorgien, le Cœur de la montagne (1936-1938), utilisant des mélodies et rythmes de danses populaires et relatant un épisode de la révolte paysanne contre le prince Eristhavi au xviiie siècle.