En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Karel Ancerl

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Chef d'orchestre tchèque (Tucapy, sud de la Tchécoslovaquie, 1908 – Toronto, Canada, 1973).

Né dans un milieu paysan, il étudia la composition au conservatoire de Prague avec A. Hába, et la direction d'orchestre, notamment, avec V. Talich et H. Scherchen, dont il fut l'assistant. À partir de 1931, il dirigea à l'Opéra de Prague et, à partir de 1933, à la radio de cette ville. Il entama alors une carrière internationale. Après un long séjour dans les camps de concentration durant la guerre, il reprit ses activités à l'Opéra de Prague et à la direction de la Philharmonie tchèque. Contraint à l'exil après le « Printemps de Prague », dont il fut l'un des artisans, il se réfugia aux États-Unis et devint directeur de l'Orchestre symphonique de Toronto. Il demeure célèbre pour les interprétations de ses compatriotes Dvořák, Smetana, Janáček, Martinů, mais aussi pour celles de Bartók, Stravinski et Prokofiev.