En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Eugend'Albert

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Pianiste et compositeur allemand d'origine française (Glasgow, Grande-Bretagne, 1864 – Riga, Lettonie, 1932).

Il fit ses études à la National Training School de Londres et fut plus tard l'élève de Liszt à Weimar. Pianiste exceptionnel, l'un des plus célèbres de son époque, il fut également chef d'orchestre et fut nommé, en 1907, directeur de la Hochschule für Musik à Berlin. Dès le début du siècle, il se consacra surtout à la composition. Son œuvre abondante mêle l'écriture contrapuntique allemande à de nombreuses autres influences ; dans ses opéras, il se révèle vériste à la manière italienne, avec des effets appuyés, mais il cultive aussi le wagnérisme dans l'emploi du leitmotiv et la manière d'utiliser la mélodie continue. Il écrivit de la musique symphonique et instrumentale, des chœurs, des lieder et une vingtaine d'opéras, dont seuls Die toten Augen (1916) et surtout Tiefland (1903) ont échappé à l'oubli.