En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Gregor Aichinger

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur allemand (Ratisbonne 1564 – Augsbourg 1628).

Il doit à des études universitaires à Ingolstadt ses relations avec la famille des Fugger qui lui confia dès 1584 la charge de l'orgue de leur fondation à Saint-Ulrich d'Augsbourg. Un voyage en Italie (Venise, Rome, de 1584 à 1587) lui permet de suivre l'enseignement de G. Gabrieli. Au retour d'un pèlerinage à Rome, où il revêt l'habit ecclésiastique (1600), il reprend sa charge d'organiste et de vicaire à la cathédrale d'Augsbourg. De 1603 à 1609, il publie un grand nombre de recueils de musique spirituelle, dont les Ghirlanda di Canzonette spirituali (Augsbourg, 1603), les Sacrae dei laudes (Dillingen, 1609) et les Teutsche Gesenglein aus dem Psalter (Dillingen, 1609). Ses Cantiones ecclesiasticae (Dillingen, 1607) marquent l'introduction en Allemagne de la pratique de la basse continue, tandis que son œuvre, essentiellement vocale, est dominée par une recherche d'expression influencée par le nouveau style dramatique italien.