En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

Alexander Agricola

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire de la musique ».

Compositeur qui serait originaire du nord de l'Allemagne (v. 1446 Valladolid, Espagne, 1506).

Il fut au service du duc Galeazzo Maria Sforza à Milan (1471-1474), du duc de Mantoue (1474), puis chantre de Laurent le Magnifique à la cathédrale de Florence. Regagnant les pays du Nord, il passa par la cour de France avant d'entrer au service de Philippe le Beau à Bruxelles (1500). Suivant la cour en Espagne, il y mourut de la peste. Agricola n'a guère subi l'influence de l'Italie. Il faut dire que, lors de son séjour dans ce pays, il côtoya des Italiens sans doute, mais aussi, à Florence, Obrecht, Isaac et surtout Josquin Des Prés, dont il se montra l'émule. Un esprit novateur et indépendant se révèle à travers ses 9 messes, ses 2 credos isolés, ses quelque 25 motets et ses 82 chansons.