En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

veine jugulaire

Veines jugulaires
Veines jugulaires

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Chacune des quatre grosses veines du cou. (P.N.A. vena jugularis.)

Les veines jugulaires sont situées de chaque côté des parties latérales du cou : on distingue la veine jugulaire antérieure, la veine jugulaire externe, la veine jugulaire postérieure et la veine jugulaire interne, la plus volumineuse. Elles ramènent le sang de la tête à la poitrine.

La jugulaire interne recueille le sang provenant du cerveau, d'une partie de la face et de la zone antérieure du cou. Elle naît à la base du crâne puis descend jusqu'à la clavicule, où elle rejoint la veine sous-clavière pour constituer le tronc veineux brachiocéphalique. Située profondément, elle est rarement blessée lors des traumatismes du cou.

La jugulaire externe reçoit le sang drainant les parois du crâne, les parties profondes de la face et les régions latérale et postérieure du cou. Elle prend naissance en arrière de la mâchoire inférieure puis rejoint la base du cou, où elle se jette dans la veine sous-clavière.

Les veines jugulaires antérieure et postérieure sont de toutes petites veines.

Les pathologies des veines jugulaires sont rares : les thromboses sont exceptionnelles, les compressions externes aussi.