En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

transit œso-gastro-duodénal

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Examen radiologique de la partie supérieure du tube digestif (œsophage, estomac et duodénum).

Indications

Le transit œso-gastro-duodénal (T.O.G.D.) est un examen radiologique classique qui permet de mettre en évidence des lésions de la paroi des organes étudiés dues à une maladie inflammatoire (œsophagite) ou tumorale, ou encore à un ulcère. Il est très souvent remplacé par la fibroscopie gastrique. Cette dernière technique est en effet directe (vision de la surface de la muqueuse) et a, en outre, l'avantage de permettre des prélèvements de la muqueuse digestive (biopsie) pour les examiner au microscope. Toutefois, le transit œso-gastro-duodénal demeure indiqué quand la fibroscopie est impossible du fait d'un rétrécissement infranchissable par le tube optique, lorsqu'on recherche une compression extérieure ou que l'on a besoin de documents radiologiques avant une intervention chirurgicale, ainsi que pour apprécier les aspects dynamiques de la motricité œsophagienne ou gastrique.

Préparation et déroulement

Le patient doit être à jeun et ne pas avoir fumé depuis au moins 8 heures. Il ne doit pas avoir subi d'autre examen utilisant de la baryte au cours des 4 ou 6 jours précédents. Il absorbe un verre de baryte, substance épaisse opaque aux rayons X. L'examen comporte une étude dynamique, qui consiste à suivre la progression de la baryte sur un écran de radioscopie, et une étude statique, qui consiste à prendre des clichés radiographiques à intervalles réguliers. Il peut être nécessaire de comprimer l'abdomen à l'aide d'un ballon en matière plastique pour obtenir de meilleures images, ou d'injecter un produit antispasmodique destiné à diminuer les contractions de l'estomac. À la fin de l'examen, qui dure environ 30 minutes, le médecin bascule la table de radiologie de façon que la tête du patient se trouve plus bas que ses jambes pour vérifier qu'il n'y a pas de reflux de l'estomac vers l'œsophage, ni de hernie hiatale.

Contre-indications et effets secondaires

Le transit œso-gastro-duodénal est contre-indiqué chez la femme enceinte. Après l'examen, le patient peut immédiatement reprendre ses activités et une alimentation normale. Les jours suivants, les selles auront un aspect blanchâtre, dû à l'élimination de la baryte.