En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

polypectomie

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Ablation chirurgicale d'un polype.

Une polypectomie, pratiquée sous anesthésie locorégionale ou générale, est une intervention bénigne ne nécessitant qu'une courte hospitalisation. Elle s'effectue par voie endoscopique, à l'aide d'un tube muni d'un système optique et d'instruments de petite taille ou, si le polype est très volumineux ou inaccessible à l'endoscopie, par chirurgie conventionnelle.

Les techniques d'ablation, très diverses, dépendent de la localisation du polype : section de la base du polype au bistouri électrique, à la pince coupante ou à l'aide d'un fil qui l'enserre, etc. Les polypes retirés sont examinés au microscope afin de vérifier qu'ils ne contiennent pas de cellules cancéreuses. À la place de la lésion se forme toujours une escarre, qui peut tomber et saigner. En général, les polypes de la vessie et du côlon récidivent, ce qui nécessite une surveillance et des polypectomies répétées.