Identifiez-vous ou Créez un compte

panniculite

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Inflammation du tissu adipeux sous-cutané.

Une panniculite peut être due à la prise de médicaments (en particulier, chez de jeunes enfants, à la prise prolongée de corticostéroïdes), à une maladie générale (lupus érythémateux, sarcoïdose, tuberculose) ou à des facteurs locaux : froid, frottements dus au port de vêtements (jeans, gaines) trop serrés, introduction accidentelle ou volontaire de corps étrangers sous la peau (huiles minérales ou végétales).

Symptômes et signes

La maladie se manifeste par l'apparition sous la peau de tuméfactions roses ou jaunâtres, généralement chaudes et sensibles, siégeant souvent sur les membres inférieurs. Ces lésions peuvent laisser des cicatrices définitives. Une forme particulière de panniculite, appelée maladie de Weber-Christian, souvent liée à une maladie pancréatique (pancréatite, cancer, etc.) ou, plus rarement, à un déficit en une enzyme, l'alpha-1-antitrypsine, entraîne une nécrose du tissu graisseux hypodermique appelée cyto-stéato-nécrose, qui se traduit par des tuméfactions rouges, souvent assez douloureuses, parfois associées à une fistule d'où s'écoule de la graisse liquéfiée.

Traitement

Il comprend à la fois le traitement des symptômes (repos jambes surélevées, prise de médicaments anti-inflammatoires) et, lorsqu'elle est possible, la suppression de la cause (port de vêtements amples, arrêt des injections sous-cutanées, traitement d'une affection pancréatique, etc.).