En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

estomac

Estomac
Estomac

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Partie du tube digestif située au-dessous du diaphragme, entre l'œsophage et le duodénum, où sont stockés, brassés, prédigérés et stérilisés les aliments avant qu'ils ne soient envoyés dans l'intestin pour y être absorbés. (P.N.A. gaster.)

L'estomac est une poche en forme de J, divisée en une portion verticale, le fundus, et une portion horizontale, l'antre. On appelle petite courbure la partie concave du J, grande courbure le bord convexe. La partie supérieure du fundus communique avec l'œsophage par le cardia et forme la grosse tubérosité. L'antre est séparé du duodénum par le pylore, doté d'un sphincter puissant ouvrant et fermant l'issue vers l'intestin. L'estomac est richement vascularisé par les trois branches du tronc cœliaque. Il est situé entre le foie, à droite, la rate, à gauche, le diaphragme, en haut, le côlon transverse, en bas, et le pancréas, en arrière, dont il est séparé par l'arrière-cavité des épiploons, ce qui en fait un organe très mobile.

Structure

La paroi de l'estomac comporte quatre couches : séreuse (péritoine) ; musculaire (formée de fibres longitudinales, circulaires et obliques et assurant le brassage et l'évacuation des aliments) ; sous-muqueuse, formée d'un tissu conjonctif lâche ; muqueuse, formée d'un épithélium prismatique avec cellules à pôles muqueux fermés et responsable de la sécrétion du suc gastrique.

Fonction

L'estomac exerce deux activités essentielles, motrice et sécrétoire.

La motricité de l'estomac est caractérisée par deux fonctions : une fonction de réservoir, assurée par le fundus, et une fonction d'évacuation, assurée par l'antre.

La sécrétion gastrique est constituée d'un mélange d'acide chlorhydrique, de pepsine, de facteur intrinsèque et de mucus. Le facteur intrinsèque, glycoprotéine sécrétée dans le fundus, est un élément essentiel pour l'absorption de la vitamine B12 dans l'intestin grêle.

Pathologie et examens

L'estomac peut être le siège d'un cancer, d'un ulcère, de troubles auto-immuns (maladie de Biermer, due à l'incapacité de la paroi gastrique à produire le facteur intrinsèque), d'un volvulus (torsion). Il est exploré par endoscopie gastrique, transit œso-gastro-duodénal baryté, biopsie.

Voir : cardia, fundus, pylore, ulcère gastroduodénal.