En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

conjonctive

Conjonctive
Conjonctive

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Membrane muqueuse transparente qui recouvre la face interne des paupières (conjonctive tarsale) et tapisse une partie du globe oculaire (conjonctive bulbaire). (P.N.A. tunica conjunctiva.)

La conjonctive tarsale, ou palpébrale, épaisse et vascularisée, comprend une partie inférieure et une partie supérieure. On examine la conjonctive tarsale inférieure en tirant sur la paupière inférieure, le patient regardant vers le haut, et la supérieure en retournant la paupière supérieure.

La conjonctive bulbaire, plus fine et plus transparente, laisse apparaître les vaisseaux sous-conjonctivaux et épiscléraux. Elle se termine en avant à la jonction de la sclérotique et de la cornée.

Fonction

La conjonctive protège le globe oculaire des agressions extérieures. Elle participe à la sécrétion lacrymale, permet la stabilité du film lacrymal sur l'œil et produit des substances nutritives pour la cornée.

Pathologie

La conjonctive peut être le siège de diverses affections : inflammation (conjonctivite) ; lésion dégénérative (pinguecula, petite saillie jaunâtre ; ptérygion, épaississement membraneux dû à l'âge ou à l'exposition prolongée des yeux au soleil et aux intempéries) ; tumeur, bénigne ou maligne ; enfin, elle peut avoir à souffrir d'un traumatisme (hémorragie sous-conjonctivale, brûlure avec ou sans symblépharon, adhérence entre les deux feuillets conjonctivaux) ou de sécheresse oculaire.

Voir : œil, xérophtalmie.