En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

adipocyte

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Cellule de l'organisme contenant des lipides.

Les adipocytes, ou cellules adipeuses, se regroupent en lobules et forment ce que l'on appelle communément la graisse. Ils renferment une ou plusieurs gouttelettes lipidiques faites d'un mélange de triglycérides, de graisses neutres, d'acides gras, de phospholipides et de cholestérol.

Les adipocytes jouent un rôle indispensable dans le métabolisme des lipides en assurant leur synthèse (lipogenèse), leur stockage et leur libération dans le sang (lipolyse) en fonction des besoins. Mais l’adipocyte est également une cellule qui sécrète beaucoup de substances de la famille des cytokines, appelées adipokines, qui sont impliquées dans les processus inflammatoires et la réponse immunitaire. Ainsi le tissu adipeux n’est plus seulement considéré comme un organe de stockage mais également comme un organe endocrine dont les sécrétions jouent un rôle dans les différentes complications de l’obésité.

La masse des adipocytes, en masse grasse, représente de 10 à 15 % du poids corporel chez un homme et un peu plus chez la femme, entre 20 et 25 %. Ces cellules sont localisées en de nombreux points de l'organisme (tissu sous-cutané, replis du péritoine, etc.). Une personne est considérée comme obèse lorsque sa masse grasse excède 15 % de son poids pour un homme et 25 % pour une femme.

Voir : lipide, obésité.