En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins statistiques.
En savoir plus
Identifiez-vous ou Créez un compte

adénolymphite mésentérique

Cet article est extrait de l'ouvrage « Larousse Médical ».

Inflammation d’un ou de plusieurs ganglions lymphatiques du péritoine abdominal (mésentère).

L’adénolymphite mésentérique est généralement due à une infection virale, très rarement à une infection bactérienne (yersiniose). Fréquente chez l’enfant, elle est responsable de douleurs abdominales et de fièvre pouvant simuler une crise d’appendicite aiguë. Le diagnostic d’adénolymphite mésentérique ne doit être posé qu’avec prudence pour ne pas méconnaître celui d’appendicite. L’évolution est spontanément favorable et le traitement repose sur l’administration d’analgésique et d’antipyrétique, très rarement d’antibiotique (yersiniose).Cependant, un doute persistant avec une appendicite aiguë peut conduire à une intervention chirurgicale.

Voir : yersiniose.