En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

énigme

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Genre littéraire, en faveur du xvie au xviiie siècle et défini successivement par Thomas Sebillet (Art poétique français, II, 1548), le P. Menestrier (la Philosophie des images énigmatiques, 1694) et Marmontel (Éléments de littérature, III, 1787) : il consiste à décrire un objet en termes volontairement obscurs et sous des aspects inattendus. Pièce de vers ou court texte de prose, l'énigme a été rapprochée du blason et des poèmes familiers et grivois des poètes médiévaux (les Scops) anglo-saxons. Le genre, qui a donné lieu à des recueils, comme celui qui est attribué à l'abbé Cotin (Recueil des énigmes de ce temps, 1655), a surtout été illustré par Bonaventure des Périers et Mellin de Saint-Gelais (Rabelais cite une de ses pièces au dernier chapitre de son Gargantua).