En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

zadjal

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nom arabe donné, en Espagne, à une forme poétique similaire au muwachchah, utilisant exclusivement l'arabe dialectal.

Le genre, qui s'adapte fort bien à la musique, a atteint son apogée avec Ibn Quzman, mort à Cordoue en 1160, qui s'en est servi pour ses panégyriques, mais aussi pour chanter la nature, le vin et, surtout, l'amour. Il fut également à l'honneur chez les soufis, et se perpétua jusqu'à nos jours grâce par exemple à un Mahmud Bayram al-Tunsi.