En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

terza rima ou terzina

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Forme de poème pratiquée en Italie au Moyen Âge et à la Renaissance et dont la structure est fondée sur le tercet. Importé en France au xvie s., ce type de poème, de longueur indéterminée, est généralement écrit en alexandrins et se définit par la distribution des rimes : le premier vers rime avec le troisième, le second avec le quatrième et le sixième, le cinquième avec le septième et le neuvième, et ainsi de suite. Autrement dit, sauf la première et la dernière, chaque rime est reprise trois fois. Typographiquement, le texte est disposé en groupes de trois vers séparés par des blancs, le dernier vers restant isolé.