En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

simultanéisme

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Pratique poétique, foncièrement aporétique, introduite au début du xxe siècle avec le « dramatisme » de H. M. Barzun (la Trilogie des forces, 1908) et le groupe de la revue Poème et Drame qui prolonge les recherches de R. Ghil et de son « instrumentalisme ». L'émission simultanée de plusieurs voix indépendantes vise à restituer la complexité « polyphonique » du réel. Le simultanéisme n'a pas cessé de hanter le roman contemporain depuis Joyce. Il se présente alors comme une technique de composition qui consiste à démultiplier les références spatiales à l'intérieur du temps de l'histoire. L'écriture expose cette démultiplication sous la forme d'une succession d'évocations d'événements et d'actions contemporains et sans liens de causalité explicites entre eux. Cette technique a été particulièrement illustrée par Dos Passos (U.S.A.) et par Sartre (les Chemins de la liberté). Le langage est toutefois contraint de rendre la simultanéité par le biais de la successivité.