En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

shona

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Le shona est le nom de la variété écrite de la langue que parlent les Shona, groupe ethnique majoritaire du Zimbabwe de près de dix millions d'individus. La littérature shona a connu un grand développement dans les années de la Rhodésie indépendante (1966) avec les activités de l'organisme officiel, le Literature Bureau. Les œuvres de Patrick Chakaipa et de Paul Chidyausiku dépeignaient les conflits liés à l'exode rural et à la transformation de la vie familiale. En 1974, un roman historique de S. Mushwairo, Feso, proposait une allégorie de la lutte de libération, alors qu'une nouvelle génération de nouvellistes et de poètes accédait à l'expression (Charles Mungoshi, C. Hove). De nombreux auteurs écrivent en shona et en anglais : tous partagent les mêmes conditions de vie dans un pays industrialisé et urbanisé, dont la création en langue africaine s'efforce de rendre compte.