En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

sacra rappresentazione

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Genre théâtral italien, d'inspiration religieuse, florissant aux xive et xve siècles ; sa vogue s'interrompit vers le milieu du xvie. Dérivé de la lauda, dont il accomplit l'évolution vers une dramatisation à plusieurs voix, il connut à l'origine un grand succès populaire sous forme de spectacles édifiants, mêlant le profane et le sacré. L'octave épique est la forme favorite des textes représentés. Le genre se développe particulièrement en Toscane, au xve siècle, grâce à Laurent le Magnifique (Représentation de Saint-Jean et de Paul, 1491) et à Bernardo Pulci (Barlaam et Josaphat), qui aboutit avec l'Orphée (1480) de Politien à la naissance du théâtre courtisan d'argument profane, où la mythologie classique prit le relais du répertoire biblique.