En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

littérature de recherche des racines

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Courant littéraire chinois.

Né en 1985, à l'initiative de Han Shaogong, il a regroupé plusieurs écrivains aujourd'hui importants. Ceux-ci avaient pour objectif déclaré de redonner vie au régionalisme en littérature et de reconquérir ainsi l'identité chinoise vraie, dont les multiples composantes culturelles ont été niées par l'histoire officielle. Chacun d'entre eux, Han ou non-Han, athée, bouddhiste ou musulman, se fait la voix soit de sa région, soit de sa ville natale, ou bien d'un lieu où la Révolution culturelle l'a contraint à vivre : Han Shaogong évoque le Hunan, A Cheng, le Yunnan, Jia Pingwa, la ville de Shangzhou, Zhaxi Dawa, le Tibet, Zhang Chengzhi, le Grand Nord mongol, Wang Anyi, le Jiangsu, Mo Yan, le Shandong... Ce courant ne renie pas le réalisme mais tend à le dépasser : l'inconscient, la sexualité, le sentiment religieux, la violence extrême des rapports entre les êtres, les résurgences du surnaturel, tout l'humain y a désormais droit de cité.