En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

poème-procès

(poema-processo)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Mouvement littéraire brésilien, issu de la poésie concrète et créé par Wlademir Dias Pino à Rio de Janeiro en 1967. Le poème-procès prétend être un poème sans poésie ; il n'y a donc pas de « poésie-procès », mais seulement son produit. Ce courant met en valeur les formes de reproduction et de consommation du système capitaliste : il use des signes visuels non verbaux, des collages, des titres des journaux, de la bande dessinée. Il crée des poèmes comestibles, afin que l'acte poétique s'identifie à l'acte même de la consommation. En outre, il adopte la tactique du happening : ainsi la lacération des livres de Drummond devant l'escalier de l'Opéra. Cette mobilisation du public par la vie d'un spectacle agressif correspond à une technique de guérilla, employée dans d'autres domaines culturels à l'époque (notamment au théâtre). Le mouvement s'est exprimé dans de nombreuses revues (Ponto, Bocesso, Projeto, Etapa).