En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

nikki

(notes journalières)

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Genre littéraire japonais né des notes journalières rédigées en chinois par des lettrés ou des hauts fonctionnaires. Il connaît une période d'apogée aux xe et xie s. sous la forme du journal poétique, rédigé en prose japonaise (uta-nikki ou kana nikki), dont le Tosa nikki offre le plus ancien exemple. À ce genre classique, parfois très proche du « journal de voyage » (kiko), s'est substituée à l'époque moderne une forme plus proche du journal occidental, où se sont illustrés des écrivains comme Mori Ogai ou Natsume Soseki.