En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ngâm

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Mot vietnamien signifiant « complainte », « élégie », et s'appliquant plus spécialement à toutes les œuvres poétiques sino-vietnamiennes ayant pour thème l'expression de sentiments de douleur, de regret, de tristesse. Ces œuvres ont été composées selon le genre song-thât-luc-bat : une série variable de quatrains composés de deux vers de sept pieds suivis d'un vers de six pieds et d'un vers de huit pieds. Les plus connues d'entre elles sont le Chinh-phu ngâm (la Complainte de l'épouse du combattant) et le Cung-oan ngâm-khuc (la Complainte de l'odalisque).