En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

khamriyya

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Terme arabe désignant la poésie bachique (khamr renvoie ici au vin).

Les premiers exemples remontent à l'époque prémusulmane, mais c'est en Iraq, et secondairement au Hedjaz, que la khamriyya, au premier siècle de l'Islam, s'élabore comme genre propre, pour culminer ensuite, grâce à un Abou Nuwas, dans la Bagdad de l'époque abbasside. Lié à la musique et au plaisir, témoignant ainsi des libertés prises par les élites avec les réserves religieuses, le poème bachique a joui d'un succès énorme, mais il peut également désigner une ivresse non pas physique, mais purement spirituelle, amoureuse ou mystique.