En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

ewe

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Nom de la variété écrite de la langue que parlent les Ewe. Au nombre de deux millions, ceux-ci occupent la région côtière située à l'ouest de la Volta et au sud du Togo. Leur langue, décrite par le grand linguiste africaniste D. Westermann (1907), a fait l'objet de transcriptions et a été utilisée pour traduire la Bible dès le milieu du xixe siècle : la côte des Esclaves était un lieu particulièrement actif d'échanges, et de nombreux classiques mondiaux furent traduits. Kwasi Fiawoo crée le drame littéraire ewe et donne avec la Cinquième Lagune (1937) une réflexion critique sur les valeurs de la tradition. Après la Seconde Guerre mondiale, dans le grand élan nationaliste africain, un roman de Sam Obianim, Amegbetoa (1949), narre les aventures d'un jeune homme dans l'Afrique précoloniale, donne un modèle de conduite, très influencé par un christianisme, jamais nommé. La fiction ewe longtemps soutenue par le Bureau of Ghana Languages est évidemment tributaire aujourd'hui des politiques linguistiques erratiques du Ghana et du Togo.