En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêts, réaliser des statistiques ainsi qu’interagir avec des réseaux sociaux.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies

Identifiez-vous ou Créez un compte

chants dinka

Cet article est extrait de l'ouvrage Larousse « Dictionnaire mondial des littératures ».

Peuple nilotique du Soudan du Sud et ethnie numériquement la plus importante de ce pays, les Dinka développent leurs talents poétiques dans de remarquables compositions chantées, de genres très divers, aux textes parfois fort longs. Les plus étonnants sont sans doute les chants que tout jeune Dinka digne de ce nom se doit de composer et d'adresser à son bœuf favori en compagnie duquel il se pavane. Parmi les nombreux autres genres, on note aussi, pour l'originalité de leurs paroles, les chants cathartiques (associés à des sortes de retraites masculines dans des camps éloignés du village et au cours desquelles on se gorge de lait), les chants d'initiation, les hymnes à la divinité, les chants d'insultes et de plaisanteries entre compagnons d'âge, les chants de guerre et, d'origine plus récente, mais non moins belliqueux, les chants d'écoliers.